CENTRE CHIRURGICAL LYON - MERMOZ
Dr R. Bourdariat - Dr P. Van Box Som

COELIOSCOPIE et CHIRURGIE : Vésicule biliaire, Colon et Rectum, Hernie hiatale, Appendicite, ...

Vous allez etre opéré d'une diverticulose colique

Questions fréquentes

• Qu'est qu'un régime sans résidu ?

Le régime sans résidus (ou pauvre en résidus) a pour but de limiter la formation des selles en réduisant les résidus alimentaires dans l'intestin. Le principe du régime sans résidus est de supprimer de l'alimentation toute source, même minime, de fibres alimentaires végétales, de résidus d'origine animale tels que tendons, kératine, collagène, et de résidus graisseux : tous les légumes crus et cuits, tous les fruits crus et cuits, toutes les céréales complètes, tous les fruits et légumes secs, et leurs dérivés (sources de fibres végétales) sont donc exclus de l'alimentation, de même que les viandes fibreuses ou tendineuses, ainsi que les graisses cuites (accélératrices du transit intestinal par "effet de chasse" et stimulatrices des sécrétions biliaires). Les pommes de terre et le pain blanc frais sont à éviter car ils sont susceptibles de causer des flatulences par fermentation.

• Y a t'il un régime après l'intervention ?

Non, aucun. L'alimentation est reprise de manière normale notamment au niveau des fibres alimentaires qui sont autorisées.

• Sexualité et chirurgie du colon ?

Après l'intervention, il n'y a pas de contre-indication pour des rapports sexuels dits « classiques » tout en ne forçant pas sur la paroi abdominale pendant 3 semaines mais il existe des remaniements inflammatoires de la région pouvant entraîner une gêne, un inconfort ou des douleurs pendant toute la période de cicatrisation qui est de l'ordre de 4 à 6 semaines. En cas de rapport sexuel anal, il est préférable d'attendre 6 à 8 semaines afin que la zone soit parfaitement bien cicatrisée.

• Je dois être opéré du côlon. La coelioscopie présentera t-elle des avantages pour moi par rapport aux opérations classiques ? Tous les chirurgiens n'opèrent pas les côlons par les petits trous. Pourquoi ? Les risques sont-ils plus grands ?

La coelioscopie reproduit la même opération que la chirurgie traditionnelle, mais en étant beaucoup moins agressive pour le patient. Les avantages de la coelioscopie sont encore plus important pour ce type de chirurgie lourde pour le patient. 5 à 7 jours d'hospitalisation en moyenne contre le double le plus souvent en chirurgie traditionnelle et ce, pour la même efficacité. Moins de risque d'éventration à distance, moins de douleurs post opératoires, une reprise de l'alimentation 2 à 3 fois plus tôt et beaucoup d'autres avantages encore. Il existe également un gain esthétique manifeste.

• Quelle complication peut survenir lors de la poussée d'une sigmoïdite diverticulaire ?

La sigmoïdite diverticulaire peut s'aggraver d'une infiltration importante du côlon pouvant être responsable d'un abcès. La péritonite généralisée peut représenter la complication majeure d'une sigmoïdite diverticulaire avec une mortalité élevée jusqu'à cinquante pour cent et elle peut survenir après un abcès ou d'emblée de façon inaugurale. L'intervention est ici urgente et peut nécessiter la réalisation d'une stomie temporaire (anus artificiel ou « poche ») pendant quelques mois car la suture de l'intestin dans un milieu inflammatoire est jugée trop dangereuse avec des risques importants de fistule sur l'anastomose intestinale. Une des conséquences de l'inflammation du côlon peut être aussi un rétrécissement de l'intestin qui fait suite aux différentes « poussées » inflammatoires du côlon ; le côlon peut aussi se fistuliser au niveau de la vessie.