Qu’est-ce qu’une diverticulose colique ?

Les diverticules du côlon constituent une des maladies les plus fréquentes du gros intestin. Un diverticule est une petite hernie de la muqueuse colique au travers de la paroi du côlon (cf schéma 1). La diverticulose colique est définie par la présence de plusieurs diverticules dont le nombre est très variable. Leur siège est généralement situé au niveau du côlon sigmoïde, parfois étendu à tout le cadre colique mais jamais au niveau du rectum. Plusieurs facteurs favorisent leur survenue tels que l’âge ainsi qu’une alimentation pauvre en fibres. Chaque diverticule constitue une poche où les selles vont pénétrer, stagner et parfois se dessécher en formant un calcul stercoral (ou coprolithe) qui est susceptible de provoquer des érosions traumatiques. Cette affection touche surtout l’individu à partir de soixante ans et l’évolution de ces diverticules est extrêmement variable. Le diagnostic de diverticulose est le plus souvent fortuit (diagnostic radiologique au lavement ou au scanner) car ces anomalies sont fréquentes et elles ne produisent le plus souvent aucune plainte. Ainsi la diverticulose n’est pas une maladie mais plutôt une anomalie anatomique, et ne nécessite donc aucun traitement en dehors d’une forme compliquée.